Blogue > La douleur, amie ou ennemie?

La douleur, amie ou ennemie?

26 Novembre 2015

Je suis une thérapeute avant tout humaniste. J’ai  le désir de partager des infos (désolée, parfois je me sens comme une ado) ainsi que mon point de vue sur la sensation de bien-être. J’ajoute quelques trucs pour développer une qualité de vie harmonieuse. Je réalise le tout dans la simplicité et la convivialité. Voilà le but de ce blogue.

Mon premier article de blogue…. mon cerveau bourdonne d’idées. Par quoi commencer?

Premièrement je me sens fébrile, comme au printemps. Actuellement, tout le monde s’impose le  grand ménage de la maison incluant le jardin.  Après ce remue- ménage, c’est l’organisme qui aura besoin d’un petit remontant. Un massage… peut-être?

Outre le simple fait de s’aérer l’esprit, le massage améliore la souplesse et la force physique, tout en diminuant votre stress. Quelques-uns parmi vous subiront des douleurs ou des courbatures du lendemain pendant 1 ou 2 jours. C’est votre système de survie, un temps d’arrêt afin d’éviter des blessures à plus long terme.

Définition de la douleur

La douleur est une sensation extrêmement désagréable, parfois insupportable, un signal d’alarme. Votre capacité à récupérer dépendra donc de votre forme physique lors de travaux exigeants.

Évaluation de la douleur

Cette douleur physique peut provoquer un mouvement réflexe de retrait ou un changement de positionnement dans le corps. La douleur étant subjective, je ne peux la quantifier correctement parce que le seuil de tolérance est différent pour chacun d’entre vous. L’historique (anamnèse) est important lors de la  première consultation : votre état de santé, les accidents subis, les chirurgies et les traitements antérieurs.

Soulager la douleur

Le but du massage est de stimuler la circulation sanguine, afin d’augmenter la flexibilité des articulations et  le mouvement corporel.  La décongestion des muscles endoloris fait un bien énorme. L’efficacité du rétablissement, d’une ou de plusieurs chaînes musculaires en excès, donne une meilleure posture. Elle apporte aussi de la souplesse vous aidant physiquement afin de limiter les récidives tout en gérant au mieux la crise. Boire de l’eau après un massage est un des éléments primordiaux d’activation de la circulation sanguine pour soulager la douleur. Des études cliniques prouvent les bienfaits des traitements de massage à propos  des douleurs chroniques et des inconforts dus aux traitements du cancer.

Je suis à même de reconnaître dans ma pratique les changements après chaque massage. Le regard, le ressenti des gens dans la sensation de bien-être sont immuables, même le non-verbal des enfants est très éloquent.

Mes actifs en travail corporel sont complémentaires aux thérapies conventionnelles. Mon but est de  vous remettre sur pied, le plus tôt possible avec une sensation de bien-être au bout des doigts.

Marie-Reine Michaud

Massothérapeute-chaîniste

Commentaires

Aucun commentaire